• Géraldine Te

Découverte : Patrick Droney

Mis à jour : nov. 9




Me revoilà avec un artiste à vous présenter. J'écris à la fenêtre de ma chambre, petite tasse de thé préparée par maman à côté <3 Et de la bonne musique, quoi de mieux ? :p


Je ne sais pas comment ça se passe de votre côté mais ce temps gris n'est pas le plus plaisant. Je ne serais pas contre quelques rayons de soleil hihi.

Du coup je voulais partager avec vous ma découverte, il s'agit de l'américain Patrick Droney. J'espère qu'il viendra réchauffer votre cœur comme il le fait pour moi.


Parlons d'abord de sa voix. J'aime son timbre légèrement écorché. Je viens tout juste de réaliser en le réécoutant, il a un côté un peu country. Je me représente la musique country comme authentique, et naturelle. On retrouve cela avec Patrick.

Il y a un côté soul. Je ne sais pas comment traduire en français. Il a une "soulful voice". Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Quand on traduit littéralement, on a "âme". On pourrait dire qu'il met toute son âme quand il chante ? Un peu fort comme image, mais c'est l'idée ahah.


Il transmet des émotions ça c'est sûr. C'est cette chanson qui m'a poussée à écrire l'article :


Le refrain :

And baby, I'm ruined At the hands of a woman You must know what you're doing How to ruin a man like me

vient comme envelopper mon coeur. C'est paradoxal parce que le chanteur chante sa souffrance et cela m'appaise de l'écouter... suis-je sadique ? ahha non plus sérieusement. C'est sa voix. Sans même écouter le sens de ce qu'il chante, on sent une douceur qui ne nous laisse pas indifférent, moi en tout cas. Dites moi ce que vous en pensez :)


Ensuite on entend sa guitare électrique, qui on a l'impression, vient compléter l'expression de ses sentiments. Comme si la guitare chantait elle aussi. Comme si elle faisait partie de lui.


En parlant de guitare, il commence à apprendre à en jouer à l'âge de 7 ans et à l'âge de 14 ans, il reçoit un Robert Johnson Star Award, qui le récompense de faire partie des jeunes musiciens les plus prometteurs. Il a fait des tournées avec B.B. King ou James Brown notamment. Impressionnant...


Son style, je le définirais de pop/rock/et un côté plus classique. Mais encore une fois, il est difficile de définir cela. Lui parle de "new classic". Il accorde une importance aux artistes qui l'inspirent. Il veut prendre ces influences et les adapter à notre époque, notre temps. Il est sensible aux "paroles touchantes, mélodies captivantes".


Je l'ai découvert sur Spotify avec Brooklyn :

L'atmosphère est nostalgique, on s'imagine une soirée, une ville illuminée. Sa voix atteint des aigus, elle devient fragile, comme s'il se dévoilait et se montrait vulnérable. C'est simplement beau.


Ces deux premières chansons que je vous ai présentées figurent sur son premier EP éponyme, Patrick Droney. Récemment, il sort son deuxième EP, State Of The Heart, dont voici un extrait :


Voilà j'espère vous avoir donné envie d'en savoir plus sur lui. J'attends la sortie d'un album, et de pouvoir le voir jouer en concert, quand ce sera possible. Cela doit être intéressant de voir comment il se présente et délivre sa performance.


Prenez soin de vous, et de vos proches <3

©2020 par Vivid Dreams. Créé avec Wix.com