• Géraldine Te

Découverte : Gabriel Garzón-Montano, un vrai caméléon

Mis à jour : août 3



Gabriel Garzón-Montano a grandi à Brooklyn, de parents français et colombiens. Il apprend à jouer du violon, de la guitare, du piano, de la basse et de la batterie. En 2014, il devient l'un des musiciens de tournée de Lenny Kravitz, de par sa formation de multi-instrumentiste, avant d’assurer quelques-unes de ses premières parties.  Un an après, sur Jungle tiré de l'album If You're Reading This It's Too Late, Drake fait un sample de 6 8, emprunté au premier EP de Gabriel.


Tout cela je ne l'apprends qu'après avoir découvert Gabriel avec Golden Wings sur Spotify.

C'est l'utilisation des percussions et des différents instruments qui ajoutent un extra de musicalité. Ses voix superposées soul et modernes nous percutent, sur ce morceau teinté de rêverie lorsqu'il entonne :

Golden wings upon my feet On clouds I dance

Ensuite je tombe sur Fruitflies et Keep on Running bien plus mélancoliques, mais tout aussi mélodiques. On est frappés par cet univers ingénieux et original. On a l'impression de marcher sur du cristal, dans un monde imaginaire. Sa voix est toujours particulière, presque féminine.


Gabriel a un genre hybride bien particulier, qu'on ne saurait définir. Cela se comprend car lui-même affirme que les genres musicaux n'ont jamais été pris en considération dans son travail. Il ne souhaite pas classer la musique dans des boîtes. Cela expliquerait donc cette musique unique. A ce moment-là j'étais bien loin de me douter de ce qu'il réservait pour la suite.


Il sort également des titres soul/funk tels que Crawl, figurant sur son album Jardín sorti en 2017, après l'EP Bishouné : Alma del Huila, en 2015.


Il y a quelques jours, dans le métro, je suis à peine réveillée et je tombe sur une chanson de Gabriel. Agüita. Waw. Je me suis prise une claque, avec les basses de mon casque. Je ne m'attendais pas du tout à cela. Gabriel chante en espagnol. La chanson envoie du lourd. Je n'en reviens pas qu'il s'agit du même artiste qui chante les chansons dont je vous ai parlé juste au-dessus. Je vous laisse juger :

Je vois bien la chanson passer en radio. C'est très efficace et percutant. Agüita est sorti en même temps que Someone, qui lui est plus funky. Le titre se rapproche plus de ce qu'il faisait auparavant. Mais même, c'est plus r'n'b, groovy :

J'ai du mal à me remettre de la surprise qu'Agüita a provoqué en moi. J'étais bien réveillée, ça y est ;) Mais qui est cet ovni ?! C'est un véritable caméléon. Même en passant d'un clip à un autre, on voit qu'il se métamorphose. Et dire qu'il s'agit de la même personne qui a créé ces compositions... La vidéo COLORS nous montre cette versatilité. A chaque changement de titre, il s'habille, danse et bouge différemment.

J'attends avec impatience de voir ce qu'il nous réserve en Octobre, avec son album, Agüita !!

©2020 par Vivid Dreams. Créé avec Wix.com